QUAND DOIS-JE PARTIR?

Deux soirées de théâtre-fiction sur le licenciement

 

Durant les 3 premiers mois de 2013, une vingtaine de citoyens (artisans, artistes, enseignants, charpentier, cuisinier, formateur, conseiller emploi...) se sont réunis pour préparer une soirée théâtrale autour de la question du licenciement.

 

Sous le regard de Pascal Omhovère de la Compagnie Sub tegmine fagi, ils se sont emparés de textes d’auteurs contemporains, de théâtre pour la plupart, dans lesquels il est question du travail, et plus particulièrement du licenciement. Avoir un travail, se battre pour le garder, le perdre… le travail qui nous confère une place dans la société, qui nous fait exister, mais concrètement si je n’ai plus de travail, qui suis-je ? et comment continuer à vivre ?

 

Neuf scènes, de durée allant de 1 à 20 minutes, jouées dans l'ensemble du Bâtiment de SCOPA, où les spectateurs, répartis en deux groupes, ont été conviés à une déambulation pour découvrir chaque scène dans son espace. Belle occasion de parcourir SCOPA, ce lieu atypique d’Ajaccio, situé dans un ancien hangar des chemins de fer corse à Ajaccio, qui réunit des artisans, des artistes et des associations engagées sur les champs culturel, social ou écologique… une ruche en plein travail, et des textes interprétés en grande partie par les résidents ou adhérents de Scopa, et par des sympathisants d’Operae.

 

Des acteurs qui n’ont pas demandé à l’être et qui se mettent à faire du théâtre, pour participer à un projet collectif qui fait sens.


Quelques images...


Quelques moments de répétition à Scopa début 2013