Un collectif d'artistes et d'associations

Operae fait partie d'un collectif d'associations, d'artistes et d'artisans regroupés en association SCOPA et hébergés dans un ancien hangar des Chemins de Fer de la Corse situé sur le terre plein de la gare à Ajaccio.

Outre la mutualisation d'espaces et d'outils de travail (sans laquelle les projets individuels auraient du mal à voir le jour), ce collectif est fédéré autour de projets coopératifs qui tentent à promouvoir une vision populaire de la culture, et à tisser des liens de solidarité permettant de "travailler librement" malgré les faibles moyens financiers.

Dans ce cadre partagé, Operae travaille régulièrement au côté de Pascal Omhovère metteur en scène de la Compagnie Sub Tegmine Fagi et de Jean-Claude Joulian scénographe des spectacles.

 

En 2015, lors d'une séance de travail avec le groupe de jeunes stagiaires du Dispositif d'Insertion du C.S.J.Corse, nous sommes allés enquêtés auprès de plusieurs acteurs de ce lieu culturel ("underground") d'Ajaccio :


La première journée

Récits filmés par Jenny Delécolle au printemps 2011. 33 minutes

L'association SCOPA est elle-même intégrée à l'association Petite Vitesse qui regroupe d'autres associations artistiques et sportives. Le hangar "Petite vitesse", où l'on stockait et réparait les trains reliant Ajaccio aux autres villes de l'île, appartient aux Chemins de Fer de la Corse. Abandonné, puis réhabilité et investi par plusieurs associations, qui sont ceux qui lui ont redonné vie ?

Les récits collectés auprès des acteurs associatifs du Bâtiment Petite Vitesse s'articulent autour de deux questions:

"Est-ce que tu te souviens de ta première journée de travail?", puis "Est-ce que tu te souviens de ta première journée de travail au sein de Petite Vitesse?".

Le bout à bout ainsi obtenu avait été projeté lors des portes ouvertes du Bâtiment le 10 juin 2011.